Le ministère camerounais de l’Economie, à travers le projet agropole dont il assure le pilotage, vient de lancer l’agropole de production, de transformation et de commercialisation du manioc d’Atok, localité de la région de l’Est du pays. Grâce à l’appui fnancier du gouvernement, cette agropole, portée par des associations de femmes, ambitionne de faire passer la production actuelle de manioc estimée à 178 tonnes, à 6280 tonnes, chaque année. Ce qui permettra, apprend-on, de produire environ 3500 tonnes de farine. Pour rappel, le projet agropole, mis en place par le gouvernement camerounais depuis quelques années, vise à créer des activités génératrices de revenus dans les zones rurales et à booster la production nationale, dans l’optique de réduire les importations des denrées alimentaires.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *