La Région du Sud offre d’énormes possibilités en matière d’agriculture. Dans ce domaine, beaucoup restent à faire. Car, une bonne partie des produits vivriers exportés vers la Guinée Equatoriale et le Gabon, deux pays qui ont une frontière avec cette région, provient plutôt des régions de l’Ouest et du Sud-Ouest. La proximité avec ces marchés peut peser comme l’argument fondamental pour aller sonder le terrain, afin de voir ce qui est réellement possible. Ici, il faudra d’abord résoudre la question du foncier. Elle y constitue une difficulté. Le Collège régional d’Agriculture d’Ebolowa forme déjà des entrepreneurs agro-pastoraux. Ceux-ci peuvent soit investir directement, soit se mettre à la disposition de plus gros investisseurs. Dans la Région, la grande problématique reste celle de la transformation des produits agricoles. Et de ce point de vue là, la Guinée Equatoriale et le Gabon attendent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *