Le Nord-Ouest est un grand bassin de productions des marchandises qu’on peut rechercher dans les plus grands centres urbains du Cameroun et même à l’étranger : le thé, le riz, le blé, les vêtements faits à partir du Ndap traditionnel sont autant de produits attendus ailleurs. Une entreprise de e-commerce qui s’installerait à Bamenda pourrait bien aider à faciliter les transactions entre les producteurs et les potentiels consommateurs disséminés dans les métropoles et à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *