Les rares aviculteurs installés à Bertoua et qui s’approvisionnent en poussins d’un jour à l’Ouest font face à une demande en poulets de chair qu’ils ont du mal à satisfaire. Il y a donc encore largement de la place pour élever le poulet de chair dans cette région. La situation est la même pour les œufs de table dont l’essentiel des quantités consommées viennent directement de l’Ouest. L’aviculture ne demande pas d’énormes investissements en termes de démarrage. Et si vous avez des difficultés à trouver du personnel compétent pour vous accompagner dans la mise en place de votre complexe avicole, vous pouvez toujours aller voir du côté de l’annexe de l’Ecole pratique d’Agriculture de Binguela à Dimako

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *