Le début de l’année 2018 est marqué par la création à Bertoua de l’Ecole normale supérieure rattachée à l’Université de Ngaoundéré. Le concours d’entrée, comptant pour l’année 2017-2018, a admis un peu plus de 200 étudiants. En 2019, le chiffre va passer du simple au double. La ville n’a sans doute pas prévu des logements estudiantins pour tout ce monde. C’est une aubaine pour les jeunes. Ils peuvent se mettre en groupe pour créer des sociétés dont l’activité va consister à construire et à exploiter les mini-cités. On peut y ajouter des besoins en bureautique autour du campus, ainsi qu’une restauration adaptée à la bourse et à la diversité des origines de ces étudiants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *