Rechercher
facebook twitter linkedin instagram Youtube

Institutions publiques et parapubliques

BC-PME: Une banque au profit des petites et moyennes entreprises

La Banque camerounaise des Petites et Moyennes entreprises (BC-PME) a ouvert ses portes en août 2015 à Yaoundé. C’est une banque publique avec un capital de 10 milliards Francs CFA, avec pour unique actionnaire, l’Etat du Cameroun. Elle est chargée d’octroyer des crédits aux PME à des coûts plus faibles que ceux pratiqués par des banques classiques. Elle demande également moins de garanties à ses clients. La BC-PME offre les facilités ci-après :
Lire la suite

  • Financement des bons de commande et des contrats ;
  • Avances sur factures ;
  • Cautions sur les marchés ;
  • Financement des commerçants ;
  • Crédits aux professions libérales.
  • Situation géographique


    La BC-PME a, à ce jour, une présence dans deux villes camerounaises : Yaoundé et Douala. L’agence de Yaoundé et la direction générale se trouvent au carrefour Nlongkak (Rue Albert Ateba Ebbe) dans un immeuble de « rez de chaussée + 4 ». L’agence de Douala se trouve à Akwa, au Boulevard de la Liberté, précisément à l’ancien immeuble BCD. Si vous répondez à la catégorie « PME », vous pouvez y ouvrir un compte et solliciter un crédit.
    E-mail : serviceclient@bc-pme.cm

    CCIMA : Une chambre consulaire au service de l’industrie, des mines et de l’artisanat

    La Chambre de Commerce, de l’Industrie, des Mines et de l’Artisanat du Cameroun, née en 1921, est là pour jouer le rôle d’intermédiaire entre le secteur privé - dans les 04 domaines de compétence – et le gouvernement camerounais. Toutes les entreprises industrielles et commerciales du Cameroun s’y retrouvent. Au plan opérationnel, elle est chargée :
    Lire la suite

  • de la collecte, du traitement et de la diffusion des informations économiques et commerciales ;
  • de la réalisation des publications ;
  • de l’appui à la création des entreprises ;
  • de l’organisation d’échanges internationaux;
  • de la promotion des exportations par le biais de la participation aux foires et salons ;
  • de l’’assistance en matière de recherche de partenaires ;
  • de la formation professionnelle (formation continue, séminaires, conférences.)
  • La CCIMA offre à ses clients un certain nombre de prestations :

  • l'émission des Certificats d’Origine (C.O) pour les produits exportés;
  • l'inscription au fichier consulaire avec délivrance d’une attestation devant être renouvelée à chaque exercice;;
  • la délivrance de lettres d’accréditation diverses;
  • l'initiation et la coordination de la participation des opérateurs économiques aux manifestations commerciales à l’étranger;
  • la collecte, le traitement et la diffusion des données sur les entreprises, les produits et les marchés;
  • l'édition de publications à caractère promotionnel :
  • Note de conjoncture;
  • Annuaire des entreprises;
  • Guide du créateur d’entreprises;
  • Bulletin d’informations;
  • Fiches sectorielles.
  • de l’’assistance en matière de recherche de partenaires ;
  • de la formation professionnelle (formation continue, séminaires, conférences.)
  • Pour en savoir plus sur la Chambre de Commerce, de CCIMA, voici les contacts :
    Siège Social :
    Rue de la Chambre de Commerce, Bonanjo, Douala
    Téléphone : (+237) 233 42 67 87 / (+237) 233 42 68 55
    Fax :(+237) 233 42 55 96
    E-mail : siege@ccima.cm
    Site web: http://www.ccima.cm

    ACPME: Toute une agence au profit des petites et moyennes entreprises

    L’Agence camerounaise des Petites et Moyennes entreprises (ACPME) a été créée le 03 avril 2013 par un décret du président de la République DU Cameroun. Elle est placée sous la tutelle du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale et de l’Artisanat. Ses missions sont les suivantes :
    Lire la suite

  • assistance et encadrement des PME
  • facilitation des formalités de création d’entreprises
  • assistance et conseil aux porteurs d’idées et projets
  • renforcement des compétences
  • mise en place d’une banque des données et de projet
  • promotion de l’innovation technologique
  • mise en place d’un observatoire des PME
  • incubation de Start-up
  • compagnonnage (partenariat avec les grandes entreprises), etc.
  • Au plan opérationnel

    En matière de facilitation des formalités de création d’entreprises, les Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE) constituent le bras opérationnel de l’Agence camerounaise des PME.
    En matière d’assistance et d’encadrement des PME, les dispositions légales demandent à l’ACPME :
  • de recevoir les dossiers de demande d'agrément à l'un des régimes prévus par la charte des investissements ;
  • d'instruire les dossiers reçus et de les transmettre au Ministre chargé des Finances pour avis, dans les délais prévus par la loi ;
  • d'obtenir les visas nécessaires à l'exécution des programmes d'investissement proposés par l'entreprise pour la période de validité de l'acte d'agrément ;
  • d'obtenir les visas nécessaires pour le personnel étranger pendant la durée de validité de l’acte d'agrément ;
  • d'assister les entreprises agréées dans les démarches nécessaires à l'exécution des programmes d'investissement, y compris l'accès aux installations publiques y afférentes ;
  • d'établir, en liaison avec les services techniques compétents, des procédures administratives simplifiées par type d'activité.
  • Qu’est ce qu’une PME au Cameroun ?


    La loi du 13 avril 2010 portant promotion des PME au Cameroun apporte des précisions sur les entreprises qui peuvent rentrer dans cette catégorie au Cameroun. Au sens de cette disposition :
  • la très petite entreprise (TPE) est une entreprise qui emploie au plus cinq (05) personnes et dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes n’excède pas Quinze (15) Millions de Francs CFA.
  • la petite entreprise (PE) est une entreprise qui emploie entre six (06) et vingt (20) personnes et dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes est supérieur à quinze (15) Millions de francs CFA et n’excède pas cent (100) Millions de Francs CFA.
  • la moyenne entreprise (ME) est une entreprise qui emploie entre Vingt et Un (21) et Cent (100) personnes et dont le chiffre d’affaires annuel hors taxes est supérieur à cent (10) Millions de francs CFA et n’excède pas un (01) Milliard de Francs CFA.
  • la loi précise qu’en cas « de difficulté de classement d’une entreprise dans l’une des catégories déterminées, le critère prédominant est le chiffre d’affaires annuel hors taxes ».
  • Il est donc facile pour les jeunes de savoir dans quelle catégorie se retrouveront les entreprises qu’ils souhaitent créer et surtout de voir les services dont ils peuvent bénéficier de l’Agence camerounaise des PME.
    L’ACPME organise en partenariat avec MTN Cameroun, chaque année, un concours de business plan pour les porteurs de projets.
    Site internet : http://www.apme.cm
    Siège social : Yaoundé-Tsinga, Boulevard du Sultan NJOYA BP : 35 186 Yaoundé-Cameroun Tel. : (237) 2 22 21 92 96 Email:

    API : Une agence au service des investisseurs

    L’Agence de Promotion des investissements, dont le siège est situé à la Nouvelle route Bastos, à Yaoundé, est rattachée depuis le 12 juillet 2017 à la présidence de la République. Elle est l’organe chargée de la mise en œuvre de la loi portant sur les incitations à l’investissement au Cameroun. Elle est chargée, entre autres de :
    Lire la suite

  • délivrer les agréments aux entreprises qui souhaitent bénéficier des avantages prévus par loi de 2013 sur les incitations à l’investissement et qui en font la demande.
  • Apposer les visas sur toutes les demandes d’exportation et d’importation liées à la phase d’implantation et d’exploitation.
  • en savoir plus

    CFCE : Une institution pour accompagner les créateurs d’entreprises

    Dix Centres de Formalités de Création d’Entreprises (CFCE) existent au Cameroun. Il en existe un dans chaque région. Elles sont en général logées dans les mêmes locaux que la délégation régionale du ministère des Petites et Moyennes entreprises, de l’Economie sociale, leur département ministériel de tutelle.
    Le premier rôle des CFCE est de conduire le processus administratif de création de nouvelles entreprises. Ainsi, l’usager qui veut créer un établissement (entreprise individuelle), une société à responsabilité limitée (personne morale), la bonne adresse est le CFCE situé dans la région dans laquelle il souhaite implanter son affaire.
    Lire la suite

    Créer un établissement au CFCE


    Pour créer un établissement (entreprise considérée comme les personnes physiques) au Centre de Formalités de Création d’Entreprises, l’usager doit s’y rendre avec les pièces suivantes :
  • une photocopie de la carte nationale d’identité ou de l’acte de naissance pour les nationaux ;
  • une photocopie du passeport ou de la carte de séjour si vous êtes étranger ;
  • Une photocopie de l’acte de mariage pour les personnes mariées ;
  • un plan de localisation détaillé de l’entreprise du requérant ;
  • un extrait de casier judiciaire ou une déclaration sur l’honneur
  • la somme de 41 500 Francs CFA.
  • À partir de ce moment, il ne vous reste qu’à vous rapprocher du centre des impôts de rattachement pour achever les formalités en faisant valider le plan de localisation de l’entreprise et vous faire délivrer, le cas échéant, une attestation de non redevance fiscale. Mais toute entreprise, une fois qu’elle existe, doit déclarer ses impôts au plus tard le 15 de chaque mois.
    Notons que la loi ne fixe aucun seuil en termes de capital pour les établissements. Le chef d’entreprise a donc toute la latitude en la matière pour décider.

    Créer une SARL au CFCE


    Il convient tout d’abord de signaler que le Centre de Formalités de Création d’Entreprises ne peut accompagner la création de la Société à Responsabilité limitée que si celle-ci a un capital en dessous de 1 000 000 Francs CFA. En la matière, le minimum fixé au Cameroun pour cette catégorie d’entreprises est : 100 000 F CFA. À partir de 1 000 000 F CFA (Un million Francs CFA), il faut passer par un notaire. En dessous, on peut faire ses statuts sous seing privé et aller donc au CFCE.
    Pour créer donc une SARL avec un capital compris entre 100 000 Francs CFA et 999 999 Francs CFA, vous pouvez toquer à la porte du CFCE. Et dans ce cas, votre dossier doit comporter les pièces suivantes :
  • 05 copies des statuts sous seing privé pour les SARL (Chaque copie doit être signée par tous les actionnaires) ;
  • Un plan de localisation détaillée et signé par le requérant (Le gérant) ;
  • La CNI du gérant et des associés ;
  • 02 extraits du casier judiciaire du gérant ;
  • Une attestation de libération du capital social : Elle est délivrée par l’établissement bancaire dans lequel vous avez placé le capital. La valeur minimale de l’action est de 5 000 Francs CFA.
  • Créer une SARL au CFCE


    Il est recommandé, même lorsque les statuts sont rédigés sous seing privé, de se faire assurer par juriste d’affaires. Car, ces textes doivent être conformes aux dispositions de l’Acte uniforme OHADA.
    Une fois le dossier enregistré au CFCE, l’organisme va opérer toutes les procédures et vous remettre les documents qui marquent la naissance effective de votre entreprise.

    Contacts des différents CFCE


  • CFCE Yaoundé (Centre) (Entre la Crtv Radio et le Collège de la Retraite) : Tél. : (+237) 6 74 38 58 36 / (+237) 6 95 54 27 37
  • Un plan de localisat• CFCE Douala (Littoral) (Akwa, face Hôtel Beausejour) : Tél. : (+237) 6 70 60 75 13 / (+237) 6 96 16 12 80
  • CFCE Garoua (Nord) : Tél. (+237) 6 78 04 71 65 / (+237) 6 97 38 15 31
  • CFCE Bamenda (Nord-Ouest) : Tél. : (+237) 6 75 10 80 62
  • CFCE Ebolowa (Sud) : Tél. : (+237) 2 42 60 39 71
  • CFCE Limbe (Sud-Ouest) : Tél.: (+237) 2 33 33 26 36
  • CFCE Bafoussam (Ouest) : Tél .: (+237) 2 33 44 60 09
  • CFCE Maroua (Extrême-Nord) : Tél. : (+237) 2 22 29 18 33
  • Pour compléter vos informations, bien vouloir visiter le site internet : www.cfe-cameroun.cm

    CTA : Un centre pour mettre à niveau l’industrie agroalimentaire

    Le Centre Technique agroalimentaire du Cameroun (CTA) a vu le jour en 2016 à Douala. Il est le fruit d’un partenariat entre les promoteurs des entreprises de l’industrie agroalimentaire, le gouvernement camerounais, l’Union européenne et l’Organisation des Nations unies pour le Développement industriel. Globalement, la structure, qui est un groupement d’intérêt économique, a été mise en place pour accompagner les industriels, afin qu’ils soient capables de produire aux normes internationales et d’être compétitifs.
    Lire la suite

    Le CTA accompagne ses clients dans les domaines ci-après :
  • Amélioration de la qualité des produits ;
  • Modernisation des procédés technologiques ;
  • Optimisation des processus de fabrication ;
  • Adoption de normes et de bonnes pratiques d’hygiène et de fabrication ;
  • Renforcement des capacités du personnel ;
  • Amélioration de la valeur ajoutée ;
  • Introduction d’innovations.
  • Contacts et adresses du CTA


    Douala - Bonapriso
    Rue soppo priso
    1er étage Immeuble Carré d’Or
    B.P : 2783 Douala
    Téléphone : (+237) 242 079 991 / 699 623 754
    Email : info@cta-cameroun.org
    Site web: http://cta-cameroun.org

    Niches d'investissement au Cameroun

    Abonnez-vous au bulletin d'infos

    Nom et Prénom: E-mail: